Frédérik Kondratowicz – Restaurant de l'Hôtel de Ville
Restaurant de l'Hôtel de Ville à Fribourg – dedicace et peinture nathalie jensen et maya serafinin

Samedi 22 Septembre 2012

DEDICACE ET PEINTURE NATHALIE JENSEN ET MAYA SERAFININ

Exposition

DE 9h00 à 11h30

Invitation pour la sortie du livre
«Marie et la Sorcière de la Sarine»
en présence de l’auteure Nathalie Jensen
et de l’illustratrice Maya Serafini
http://plumes.homepage.bluewin.ch
Café-Croissant Dédicace Exposition des illustrations

Restaurant Galerie HÔTEL DE VILLE Grand Rue 6, Fribourg

Naissance de la collection: Les Enfants de Fribourg

Tant de beauté et d’enfants à Fribourg et pourtant si peu de livres pour la jeunesse valorisant toutes ces richesses!

J’ai décidé de créer la collection «Les Enfants de Fribourg» pour combler ce manque, partager mes émotions et rendre hommage à cette ville et à ses habitants.

et d’écrire «Marie et la Sorcière de la Sarine» renouant ainsi avec la tradition des contes et légendes d’autrefois.

Pour continuer à bâtir, j’ai délibérément choisi de valoriser ce patrimoine à travers ce projet à compte d’auteur en faisant participer les acteurs économiques et artistiques de ce beau pays :

à Fribourg.
L’imprimerie St-Paul à Fribourg pour l’impression de ce livre.
contribuer ainsi à cette belle aventure.

Nathalie Jensen

nathalie.jensen@bluewin.ch

http://plumes.homepage.bluewin.ch

Maya Serafini a fondé sa propre école de dessin ou elle
transmet sa passion pour la peinture à ses élèves selon une méthode bien à elle, une pédagogie qui place la personne au centre de son apprentissage. Suite au succès grandissant de son école, elle s’associe avec Claire Blanc et ouvre un atelier, rue des bouchers 12 à Fribourg.

L’ art nourrit son imaginaire grâce à toutes les émotions qu’il fait naître. Ses inspirations sont guidées par des maitres comme Turner, Rodin et Zao Wou-ki.

Elle découvre ensuite l’illustration et les univers enchanteurs de Christian Birmingham, Edmond Dulac et Lisbeth Zwerger.

Maya est aussi l’illustratrice du livre de Catherine Abrecht,

textes : Frédérik Kondratowicz – website : karakter.ch – photos : Julien Auzan