Frédérik Kondratowicz – Restaurant de l'Hôtel de Ville
tumblr_mbjeavrIwf1qcz71t

Liselotte Lutz & Anne Lutz, Peinture & Origami

Exposition

EXPOSITION

Du 5 novembre au 23 décembre 2012

Liselotte Lutz & Anne Lutz

Invitation au vernissage

Restaurant Galerie HÔTEL DE VILLE

Frédérik Kondratowicz

Grand rue n°6 Fribourg
Samedi 10 novembre dès 9h00 jusqu’ à 11h30

Café-Croissant
en présence de l’artiste www.restaurant-hotel-de-ville.ch

Tel/ 026 321 23 67 


0
false

21

18 pt
18 pt
0
0

false
false
false

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:12.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ascii-font-family:Cambria;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Cambria;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Liselotte Lutz Peintre 

Copyright Primula Bossart

Maintenir le frémissement et laisser la respiration de l’espace s’éterniser

Alexandre Hollan. Je suis ce que je vois. Bazas, Le Temps qu’il fait, 2006.

Sur la table, les crayons, la toile, la colle, les ciseaux, les pinceaux, les couleurs. Au fond de soi, l’amour de la nature, de la vie, de la vibration qui les unit dans le chromatisme de l’aurore. Frémissement de l’instant créateur

 

Laisser le tableau se construire. Laisser la main poser les teintes, les traits, coller, déchirer, guidée par les souvenirs, les images intérieures, le film des balades, la force des arbres, la subtilité des nuances des espaces visités, la chaleur des amitiés, dire l’amour essentiellement partagé et créateur. Profondeur

 

La main court toujours, revient, assouplit, atténue, corrige, de plus en plus libre, de plus en plus sûre. La couleur vibre au diapason de la recherche libérée d’un envol. Le geste fugitif s’efface derrière la couleur. Légèreté

 

Revenir encore. Marquer, souligner, tracer la vie qui passe, la vie qui émerveille, la vie qui renaît inlassablement avec force et fragilité. Dire la vie qui enchante face à l’effroi, qui chante et enchante face au désespoir. Energie

 

Poser le pinceau, poser le crayon, lâcher prise. Reculer un peu, laisser le tableau respirer. Laisser le tableau s’exprimer, prendre sa place, remplir les yeux. Laisser le tableau comme une invitation au voyage tout à la fois matériel et imaginaire.  Espace éternel

 

Expositions antérieures

2012 Exposition collective au Musée singinois (Tavel)

2005 Exposition individuelle au Restaurant de l’Hôtel des Alpes (Guin)

2003 Exposition collective à la Galerie Post-Scriptum (Belfaux)

2001 Exposition collective à la Galerie Post-Scriptum (Belfaux)

1992 Exposition à la Bibliothèque régionale (Marly)


Anne Lutz Design “AUBE”

Copyright Charles Negre 

AUBE est un essai qui tente de marier des formes simples, des couleurs pastel et des opacités différentes afin de créer des petits volumes flottants dans le coin d’une pièce. Chaque AUBE est faite de deux pièces identiques en tulle qui sont assemblées pour créer un origami qui joue avec les variations de couleurs, la transparence et la légèreté. Flottant dans l’air, l’origami interagis avec la lumière et la brise et demande qu’à être observé et approprié.

textes : Frédérik Kondratowicz – website : karakter.ch – photos : Julien Auzan